Sfax-Kerkennah

Sfax-Kerkennah : Les Iles aux 1 millions de palmiers

A moins d’une heure de Sfax, l’archipel de Kerkennah a la beauté envoûtante des îles sauvages.
Avec ses deux îles principales, Gharbi et Chergui, basses et couvertes de plus d’ un million de palmiers.
Kerkennah offre des paysages et une ambiance reposants. Ici tout est calme et les habitants sont très accueillants.
Le dépaysement y est garanti. Palmeraies sauvages, sables ondulants, une mer claire et limpide constituent, depuis toujours, des composantes essentielles du paysage qui a su .
préserver son identité et son originalité depuis des générations. Les plages de sable fin bordées de palmiers avec une eau bleu turquoise font penser aux îles Caraïbes.

kerkennah paradis

kerkennah paradis

Traditions

C’est aussi un univers à la personnalité attachante et aux traditions originales, reflet d’une longue histoire et de multiples échanges avec d’autres contrées méditerranéennes.
La pêche utilise toujours des méthodes ancestrales : dans les eaux peu profondes, on harponne les éponges à l’aide d’un trident, on recueille les poissons piégés dans des pêcheries fixes, on capture les poulpes à l’aide de poteries creuses où ils viennent se lover. On peut aussi relever une petite agriculture dont l’orge, oliviers, vignes, figuiers et plantes maraîchères restant toutefois tributaires d’un apport d’eau minimal .

L’artisanat est aussi tourné vers la pêche ; l’une des principales activités économique des habitants des
iles de Kerkennah avec comme chaque année le festival du poulpe en mars.

 

Tradition kerkinniene

Histoire

On trouve aussi à Kerkennah des témoignages d’un passé lointain. La vieille forteresse Borj el-Hissar , rappelle que l’île fut convoitée jadis par les Espagnols, les Vénitiens et les Turcs. A son pied gisent les restes d’une ville antique ; ils témoignent de l’histoire très ancienne de ces îles qui connurent un hôte célèbre: le général carthaginois Hannibal y fit escale sur le chemin de son exil en Orient…